VISITE DE OUMAR SARR : DES PROCHES DE MMC S’OFFUSQUENT.

0
560


C’est dans un communiqué que les partisans de Mouhamadou Makhtar Cissé ont dénoncé les manquements du maire de Dagana. Pour eux,non seulement il a été promu au détriment des fidèles au chef de l’état, mais aussi cette visite inopportune est une mascarade qui couvre l’échec du maire Oumar Sarr.
Par ailleurs,les daganois ont tenu à alerter MACKY SALL sur la mort politique de la capitale administrative au profit de Richard Toll plus lourd vu son poids électoral.
COMMUNIQUÉ
” Chers citoyens de Dagana, le moment est venu, pour nous, de porter à l’adresse de son Excellence, Monsieur le Président de la République, par ailleurs, porte étandard de la coalition Benno Bokk Yakaar., cette entité dynamique qui incarne la véritable représentativité de la classe politique, toute l’amertume qui nous vient du plus profond de notre chair.
Cet appel, pour ne pas dire un cri de coeur, atteste du sentiment de malaise profond qui touche la coalition. Et singulièrement, les braves militants de notre patrimoine commun ! Derrière un duo de fer, nous voulons citer Mouhamadou Makhtar Cissé et Cheikh Ahmet Tidiane Cissé dont la compétence et l’ engagement auprès du chef de l’ Etat n’ ont jamais fait l’ombre d’un doute. Et dire que ce duo a déraciné le baobab tant chanté qui n’est autre qu’ Oumar Sarr. Depuis lors, beaucoup d’ encre a coulé.
Posons à notre maire, la question, à savoir : où est notre assinissement ?
Est_il nécessaire de rappeler que beaucoup de conseillers ont démissionné pour rejoindre l’Apr ! Lui même est venu. Mais au dernier moment parce que craignant une troisième défaite qui lui aurait été fatale. Vingt trois ans de règne nébuleux marqué par le népotisme, le clientélisme politique, une gestion cavalière de notre chère commune. La ville est dans l’agonie.
Dagana que chantait Yousdou Ndour : ” Balla Ngaye khamni Wallo Nii Laa Nekhé, Nga Dème ba Dagana. Fofou Ndokh Bangui Walangane “. Aujourd’hui, ce n’ est plus ce Dagana. Comprenez par là qu’il y a un manque terrible de cette denrée précieuse. Et pourtant il avait été ministre de l’ hydraulique et de l’ assainissement sous Wade. Qui nous avait dit, un jour, que s’il y a un manquement, sachez que ce n”est pas moi, mais votre maire, en le pointant du doigt. Cela vaut tout dire.
Seulement le syndrome vécu ces derniers jours au Sénégal est très révélateur d’un certain état d’esprit qui s’est emparé de la jeunesse plus spécifiquement. A tout point de vue, le département de Dagana et, particulièrement, la commune chef_lieu de département, est un brasier potentiel. En effet, le réveil risque d’être brutal. Tellement la frustration est grande et à juste titre. Sinon, comment comprendre qu’ après le triomphe de 2017 et 2019, que les acteurs principaux soient démis de leurs fonctions politiques au niveau institutionnel. Et, pour assommer la base qui était dans une torpeur indescriptible, les vaincus sont promus, à la surprise generale.
Eh bien, sachez qu’il a déménagé à Richard-Toll tout en disant que l’életorat de Richard_Toll est beaucoup plus important que celui de Dagana. Donc il a berné sa population.
Rêve ou réalité ? Il demeure que le choix opéré par notre leader national ne rime pas avec fidélisation de la base, encore moins à une massification. Au demeurant, au lieu de proférer des invectives à l’endroit du maire de la commune par sa gestion, aux antipodes des règles prescrites, notre appel est un sursaut, une invite à l’autorité suprême, de rendre à César ce qui appartient à César. Mmc et Ch A. T Cissé méritent plus d’égards et de reconnaissance. Le moment n’ est pas à saper le moral de nos leaders qui n’ont point courbé l’échine pour répondre à l appel du président son Excellence. Ce, dans un contexte extrêmement suicidaire, tellement les populations étaient devenues des sujets aveugles du Pds.
Cependant, la base a pris acte de la volonté du président qui a accueilli la demande d’allégeance du camp déchu et s’indigne, néanmoins, du mépris engendré, dont il est responsable “.
EULEUK MÉDIAS