Tabaski 2024 : le Kg de la pomme de terre passe de 800 à 600 FCFA, l’oignon de 1200 à 500 FCFA

par | Juin 13, 2024 | A la Une, Business | 0 commentaires

Les prix de l’oignon et de la pomme de terre ainsi que d’autres légumes connaissent une baisse sur le marché. Un véritable ouf de soulagement pour la plupart des ménages qui ne savaient plus où donner de la tête A quatre jours de la fête de l’Aïd d’EL Kébir, le prix de la pomme de terre et de l’oignon connaissent une forte baisse par rapport à l’année dernière de 700 FCFA sur le kilogramme de l’oignon et de 200 FCFA sur le kilogramme de la pomme de terre.

Cette situation va beaucoup soulagé les consommateurs qui ne savaient plus où donner de la tête. En plus, le marché est bien approvisionné en oignon et en pomme de terre.

La baisse de ces denrées s’explique d’une part par un problème de conservation, les produits étant vite périssables et d’autre part par le fait que des commerçants véreux, qui avaient stocké beaucoup de quantité dans leurs magasins pour attendre la montée des prix, sont aujourd’hui obligés de diminuer les prix afin de pouvoir écouler le maximum en cette période de fête, explique Bara Fall, commerçant au marché Castor de  Dakar.

Selon lui, la tabaski est une fête musulmane qui suscite beaucoup de charge et les familles sont fatiguées. Un autre commerçant du nom de Fallou Ngom abonde dans le même sens.

Pour lui , la baisse de l’oignon et de la pomme de terre s’explique tout simplement par le fait que le marché n’est pas bien approvisionné en oignon importé et pomme de terre importé. C’est la raison pour laquelle, les paysans en profitent pour écouler leur stock en cette période de fête de la tabaski.

Contrairement à l’année dernière, où le sac de l’oignon était vendu en un moment donné à 50 000 FCFA, nous ne pouvons qu’apprécier cette baisse des denrées au grand bonheur des consommateurs. Aujourd’hui ; le sac de l’oignon est fixé à 8 000 FCFA au lieu de 12 000 voire même 14 000 FCFA l’année dernière, tandis que la pomme passe de 12 000 FCFA à 10 000 FCFA, raconte t-il.

En plus de ces condiments, presque tous les légumes ont connu une forte baisse Mbaye Fall, père de famille approuve la baisse de l’oignon et de la pomme de terre en ces périodes de tabaski.

« Les autorités doivent veiller pour que les autres denrées comme le riz, l’huile, le sucre connaissent des baisses pour que les Sénégalais respirent enfin », a-t-il conclu.
Le Témoin

   Articles Similaires

Gae : Vers la Baptisation des rues de la commune.

Gae : Vers la Baptisation des rues de la commune.

Le conseil municipal de la commune de Gae, sous la houlette d'Abdou Khadre Ndiaye, a décidé de donner les noms de quelques rues de la commune aux figures emblématiques de sa circonscription, une façon symbolique de les rendre hommage et valoriser tout ce patrimoine...

Euleuk Medias Radio

Publicité