SAINT-LOUIS : LES CONSEILS DE JEUNESSE CONTINUENT LE COMBAT

0
271

Depuis quelques jours des jeunes du Conseil Régional de la Jeunesse ne se décolèrent pas contre le Président du Conseil Régional de la Jeunesse, Monsieur Fara Ndiaye qu’ils jugent incapable de diriger cette structure juvénile au niveau régional. Les présidents de Conseil de Jeunesse dans un communiqué de presse, exigent l’intégration des représentants de Conseil de Jeunesse, retirés injustement sur les listes de la délégation régionale.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU CONSEIL RÉGIONAL DE LA JEUNESSE (CRJ) DE SAINT-LOUIS.

Des membres du Conseil Régional de la Jeunesse de Saint-Louis se félicitent de la tenue prochaine du Conseil Présidentiel sur l’Insertion et l’Emploi des Jeunes et l’intégration des présidents de Conseils départementaux de Jeunesse dans la délégation régionale.

Toutefois ils condamnent avec la plus grande fermeté le retrait ignomieux de certains de ses membres sur les listes devant représenter la région de Saint-Louis.

Il est inadmissible que des présidents de Conseil d’arrondissements et communaux de Jeunesse soient retirés des listes par le seul fait, qu’ils sont de la fonction publique ou titulaires d’un emploi salarié.

Nous demandons gentiment aux autorités compétentes de rétablir ces Présidents de Conseil de jeunesse lésés, dans leur droit. Ils sont les représentants légitimes des jeunes jusqu’aux prochains renouvellements des Conseils de Jeunesse.

Ces derniers ont marqué leur disponibilité en faisant preuve d’engagement patriotique incontestable lors des Comités Départementaux de Développement ( CDD) et Comité Régional de Développement ( CRD) tenus dans la région de Saint-Louis. Ils ont fait un diagnostic participatif avant de proposer des solutions pour une meilleure prise en charge des questions de l’insertion socio-économique et de l’emploi des jeunes. Il serait souhaitable de les intégrer dans la liste pour la continuité de cette nouvelle dynamique enclenchée pour la satisfaction de la forte aspiration des jeunes au mieux-être.

Par ailleurs, nous demandons au Président du CRJ de Saint-Louis, Monsieur Fara NDIAYE de privilégier le dialogue et la concertation dans la gestion du Conseil. Depuis le CRD, il refuse de montrer le document de la jeunesse aux membres du bureau du CRJ et aux présidents de Conseil de la jeunesse de la région de Saint-Louis. Nous n’accepterons jamais de découvrir le contenu du document qui doit être présenté le jour du Conseil présidentiel en même temps que les autres jeunes venus des autres régions.