RICHARD TOLL, DAGANA TENTATIVE D’EXCLUSION DE CANDIDATS : UNE DÉNÉGATION DU DROIT

0
277

Depuis quelques temps on assiste à une campagne de diabolisation et d’exclusion discriminatoire de potentiels candidats aux locales du département de Dagana.
Quelques fois on fait appel à une rhétorique violente et discriminatoire pour juste ternir l’image de citoyens sénégalais que le droit constitutionnel confère la latitude de se présenter et de se représenter au gré de leur désir. On s’attendait à une argumentation solide et convaincante qui permet d’exclure ces prétendus candidats sur la base de leur incompétence avérée, mais ce sont des détails qui tiennent laborieusement la route que l’on nous sert au grand jour. Au lieu de se concentrer sur le programme de leur leader, ces nouveaux adeptes du changement tirent à boulets rouges sur celui qui leur semble indéboulonnable. À Gnith, Richard Toll, Dagana, Diama, Gaya2 c’est le même refrain dissonant. Pourtant les failles de ces derniers qu’on tente de combattre foisonnent: une gestion solitaire, un discours arrogant, une exclusion de militants originels, un clientélisme apparent sont entre autres les reproches que l’on peut bien brandir pour défenestrer un adversaire frappé par l’usure.
La légitimité de se présenter ou de se représenter étant le privilège le mieux partagé en politique, s’y opposer devient illégitime. Le temps passe, l’heure de la mobilisation des troupes est plus que jamais urgente et le courage voudrait que tout prétendant s’engage avec ou sans le BENNO. Que le meilleur gagne au plus grand bonheur des administrés. La chance est évidemment dans le camp des téméraires. Sur ce l’opposition radicale incarnée par Yewi Askanwi est en train se frayer un passage.


MOUHAMADOU BA