OUTRÉ PAR LES INSULTES A L’ASSEMBLÉE, SONKO CHANGE DE STRATÉGIES

par | Déc 1, 2020 | A la Une, Politique | 0 commentaires

Le leader du parti Pastef / Les Patriotes ne compte plus se rendre régulièrement à l’Assemblée nationale.
Outré par les quolibets et insultes à l’Hémicycle, Ousmane Sonko a décidé de définir sa propre législature et sa manière d’être présent à l’Assemblée.

«Ça ne sert à rien d’aller dans des commissions où, à chaque fois que quelqu’un prend la parole pour critiquer, on sort les insultes et des cris ».

Et de marteler : « Je crois avoir, modestement, un statut à défendre dans ce pays. Je ne peux pas me mettre, contrairement à certains députés, d’avoir un certain comportement. Pour certains, leurs ambitions ne sont pas au-delà de cela».
Dans un entretien avec Walf Quotidien, Sonko insiste : «Il y a plus important d’aller dans des commissions pour se livrer à des pugilats ou aller dans des commissions qui ne servent absolument à rien parce que la chose est pliée d’avance. Donc, ça ne sert à rien».

Pour l’ancien Inspecteur des Impôts et Domaines, « le plus important aujourd’hui du travail d’un député, c’est de contrôler l’action du gouvernement, lequel n’est pas de disposer de 3 minutes de temps de parole».
Le leader de Pastef, qui dit changer d’approche, compte désormais adresser des questions écrites au gouvernement.

En un mois, il révèle avoir déposé 4 séries de questions écrites.  Et il dit n’avoir reçu, du moins pour le moment, qu’une seule réponse.

   Articles Similaires

Gae : Vers la Baptisation des rues de la commune.

Gae : Vers la Baptisation des rues de la commune.

Le conseil municipal de la commune de Gae, sous la houlette d'Abdou Khadre Ndiaye, a décidé de donner les noms de quelques rues de la commune aux figures emblématiques de sa circonscription, une façon symbolique de les rendre hommage et valoriser tout ce patrimoine...

Euleuk Medias Radio

Publicité