INDISCIPLINE À L’ÉCOLE LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE BRANDIT LE BÂTON

0
201


Au moment où les résultats scolaires dépassent à peine la moyenne, certains potaches rendent la vie difficile dans les écoles.En effet, une indiscipline notoire gagne du terrain dans les lieux d’éducation par essence. Le président MACKY SALL tape du poing sur la table pour rappeler ces désorientés à l’ordre.
L’indiscipline dans les établissements scolaires du Sénégal, ont irrité le chef de l’Etat, Macky Sall. 

En effet, le président de la République a profité de la tribune de la cérémonie de remise de récompenses aux lauréats du Concours général édition 2021, pour siffler la fin de la récréation.

«Par effet de mimétisme, des élèves se permettent, dans des challenges insensés, de s’attaquer à des enseignants et au personnel d’encadrement et de détruire des infrastructures scolaires», fait constater le chef de l’Etat. «Je voudrais réitérer ici ma ferme condamnation de ces actes totalement inacceptables. Chacun doit savoir que l’école n’est ni un champ de bataille ni une scène pour gladiateurs», martèle-t-il d’un ton ferme.

«Nous ne devons pas laisser pousser la mauvaise graine»

D’après Macky Sall, «l’école doit, à tout prix, garder sa vocation  d’espace de diffusion du savoir, de fraternisation socialisante et de construction citoyenne». 

Par conséquent, signale-t-il, «les casseurs, ceux qui s’adonnent à la triche, à la violence et aux actes d’incivisme n’ont leur place ni à l’école ni à l’université».

«Pour autant qu’ils soient minoritaires, nous ne devons pas laisser pousser la mauvaise graine. C’est pourquoi j’appelle à une mobilisation générale pour une observance plus rigoureuse de la discipline dans l’école», poursuit-il. En tout cas, jure le président de la République, «l’Etat y veillera».

Des instructions fermes aux ministres en charge du secteur

Visiblement très irrité, le président a donné des instructions fermes aux ministres en charge du secteur éducatif de faire régner la discipline dans les établissements scolaires et universitaires. «Messieurs les Ministres en charge de l’éducation, tous grades confondus,  je vous engage incessamment à faire respecter, à tous les niveaux d’autorité, les règles disciplinaires qui régissent la vie à l’école. Il y va de la sauvegarde de notre bien commun et de l’avenir de la nation», lance-t-il.

Selon lui, «l’éducation au savoir-être et au savoir-vivre ne saurait être du seul ressort de l’Etat». Ainsi, il invite «tous les acteurs de l’école, en particulier les familles et les associations de parents d’élèves, à s’investir davantage dans la sensibilisation des enfants sur la portée de leurs actes et comportements à l’école».
Les parents sont les principaux concernés par cet appel. Ils sont tenus de veiller au bon comportement de leurs enfants qui exercent des fois des violences sur leurs camarades et encadreurs. Cette violence peut dès fois être psychologique si elle passe par un habillement indécent.
MOUHAMADOU BA
Source :Seneweb