ECLATEMENT DE APR RICHARD TOLL HABIB SALL DECLARE SA CANDIDATURE AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL, INTRONISE OUSMANE LOM A RICHARD TOLL ET TAPE SUR MAME DIOP.

0
490

Le jeune leader de l’alliance pour le Walo et vice président du conseil départemental Monsieur Habib SALL a tenu un point de presse ce samedi 5 juin en marge de la visite du président Macky Sall. En compagnie de Mame Sidy Sall, de DJIBY Ba, de Ibrahima Ba et d’autres leaders de son mouvement, M.Sall a appelé tous les walowalo du département à réserver un accueil digne de ce nom au président de tous les Sénégalais. Pour lui, c’est une opportunité de signifier clairement au chef de l’état leurs vœux pour le département qui,en dépit de sa place prépondérante dans l’économie nationale, n’est pas encore sorti de l’auberge. »Nous aussi voulons inaugurer notre hôpital de niveau 2 et soulager les populations qui meurent au cours de leur évacuation » ajoute le conférencier du jour. Il ajoute que le département de DAGANA est laissé en rade dans les investissements malgré ses atouts inestimables-le tout par défaut de leadership et de dirigeants patriotes. Parmi la kyrielle de doléances listées, monsieur Sall a décrié l’investissement irréaliste de 700 millions pour un pont sur un canal d’irrigation qui tarde à voir le jour à cause des retards organisés pour des raisons politiciennes et électoralistes.
Sur le plan départemental, le vice président du conseil départemental dénonce la situation foncière de Ndiayel en proie à des spéculations foncières et celle de Mbane où Cheikh Amidou Kane s’est permis d’hypothèquer des dizaines d’hectares.
Abordant la question des locales de 2022, Abib Sall, après analyse voie sa candidature au conseil départemental comme la plus crédible et celle de Ousmane Lom dans la commune de Richard Toll comme la meilleure pour l’ intérêt des populations. Il se dit prêt à monter sa liste parallèle à celle de l’APR si le parti présidentiel ne les investit pas. Il a par ailleurs décrié le comportement de l’actuel maire Dr Mame DIOP qui fait de la gestion du parti une affaire de « clan dont son gang est le seul bénéficiaire ». Habib dit ne pas comprendre un directeur général dont le renforcement n’apporte rien au département.Pis, il accuse ce dernier d’avoir dissuadé le président de la République de trouver un leader fort pour le département lors de leur dernière audience avec le chef de l’état.En fin, le président de l’alliance pour le Walo a fustigé vigoureusement la discrimination au sein du parti présidentiel au niveau de DAGANA ou toute idée différente est considérée comme émanant d’un adversaire à bannir totalement .Une friction qui mène la coalition à des lendemains incertains. A la question de savoir s’il ne perturbe pas la discipline du parti en se déclarant candidat avant l’heure, Abib Sall répond que ce sont ceux qui s’adonnent à la persécution des militants de la première heure qui font preuve d’indiscipline.
Pour réaliser son objectif, Abib Sall appelle la jeunesse du Walo, KHALIL DIOP, Khalifa Ndao, Baye Diallo Sylla et tout autre leader à se mobiliser pour prendre leur destin en main et effacer l’affront.
Les détails du point de presse sur notre chaîne YouTube Euleuk médias.
Mouhamadou Ba