DÉBALLAGE DE OUMAR SARR

0
237

A l’Assemblée nationale pour l’examen du budget de son département, l’ancien ministre libéral a fait plutôt dans la politique. Très critiqué pour avoir rejoint la mouvance présidentielle, le nouveau ministre des Mines et de la Géologie s’est défend et a réfuté toute trahison du PDS.

En effet, acculé par les députés Woré SARR et Marie SOW NDIAYE, Oumar SARR estime que son objectif a été de défendre les intérêts du fils d’Abdoulaye WADE. A l’en croire, il a négocié la libération de WADE à l’insu des membres du PDS et de son secrétaire général.

« Je suis parti au dialogue national dans le but de négocier la libération de Karim WADE et c’est la première fois que j’ai rencontré le président Macky SALL. Personne et même pas le président Abdoulaye WADE n’était au courant de mon initiative. Karim et moi étions les seuls au courant au PDS et il m’a demandé de rien dire à son père », a-t-il révélé.

Concernant son ralliement à la mouvance présidentielle, Oumar SARR indique ne pas comprendre ce reproche. « Personne n’a enduré la moitié de ce qu’il a subi dans le PDS … Je n’ai trahi personne et je ne regrette pas mon choix. Je me suis battu quand il l’a fallu. J’ai intégré la table des négociations et j’ai répondu à l’appel de l’Etat », s’explique-t-il