DAGANA: MACKY SOLITAIRE EN FACE D’UN SONKO QUI RÉUNIT AUTOUR DE LUI LES ENNEMIS ET FRUSTRÉS DE L’APR.

0
1118

Les déboires judiciaires du leader du PASTEF constituent un test grandeur nature pour SONKO et son vis à vis MACKY Sall qui vient juste d’accueillir de nouveaux alliés. En est il sorti ragaillardi ou affaibli ? En tout cas au sein du département de DAGANA c’est un silence radio. Le tout nouveau allié Oumar Sarr s’occupe de la massification de son parti au moment où Macky Sall cherche vainement un soutien.La voie est dégagée pour » les patriotes »qui trouvent au silence de leurs adversaires une culpabilité et une impuissance devant le rouleau compresseur de la nouvelle opposition qui impose sa loi.
En plus des ses partisans, SONKO s’attache les services des frustrés de Macky qui y voient une occasion de secouer le baobab.Les partisans de Khalifa Sall,de Karim Wade et surtout les laissés-pour-compte de l’APR exultent devant la contestation dont est victime » le principal responsable de leur malheurs ». Leur silence coupable peut être perçu comme un soutien à l’endroit de Ousmane SONKO car qui ne dit rien consent. Cette accumulation de mécontentements risque de coûter cher au Benno dont le réveil sera brutal. Alors ce sera trop tard pour le président Macky Sall de se ressaisir car il aura déjà perdu une frange de ses soutiens d’antan. La réalité est que ce ne sont pas les partisans du PASTEF qui sont nombreux, mais ce sont les ennemis de l’APR qui poussent comme des champignons. Et à SONKO de ramasser ces désorientés qui ne savent plus à quel saint se vouer.Time will tell.
En attendant l’union sacrée de cette opposition constitue un bloc contre le président Macky Sall avant de se retourner contre SONKO qu’elle trouve plus prenable que le redoutable adversaire du moment qui concentre tous les pouvoirs entre ses mains.

Euleuk Medias