BENNO DE DAGANA DR A. MAME DIOP APPELLE LES CANDIDATS DÉCLARÉS À UNE DISCIPLINE DE PARTI.

0
5334

Les multiples déclarations de candidature auxquelles on a assisté ces derniers temps n’ont pas échappé au maire de Richard Toll. Cette guerre de positionnement qui mine BENNO est corsée par les membres du PLD qui se réclament également de la majorité présidentielle élargie et qui ne cachent pas leurs ambitions pour défenestrer tous les élus qui ne leur sont pas favorables. Si Cheikh Cisse, Faly Seck, Aliou Gueye, Maodo Anne, Pape Makhtar Diop, Aliou Yague, Ousmane Mody BA, Khalil Diop, Ousmane Lom, Ahmet Tidiane Diallo Dr Toumbou, Abib Sall, Doudou Diaw, Pape Mbane Niang, Aya Fall, Alioune Diallo, Vieux Ndoye, Iba Fall manifestent de plus en plus leur désir de servir leur commune, certains les accusent d’enfreindre la discipline de parti.Ceux qui se sentent peu considérés à Ndombo, Bokol, Dagana et Rosso Sénégal tentent de déboulonner leur adversaire.
Conscient de cette situation qui a fini d’implanter le malaise,le maire de Richard Toll demande à ses camarades d’écouter le chef de l’état qui tranchera le moment venu.
En dépit de cet appel, certains ont pris la parole pour demander déjà l’investiture automatique des des maires de BENNO.
Quel cas de figure si cette option venait d’être validée?
Qu’adviendrait il des laissés-pour-compte de Bokol, Rosso et Ndombo? Ne risque-t-on pas d’assister à nouveau au syndrome de Badiallo Sylla qui avait boudé ?
Au cas échéant cette situation risque d’affaiblir la coalition qui souffre déjà de malentendus nés de la contestation des actuels dirigeants locaux?Dans un système à simple majorité c’est tout simplement une réélection de Mame Diop et des candidats soutenus par le pouvoir au walo qui se dessine car des prétendants epars font l’affaire des mieux outillés. Cependant il faut une diplomatie et un savoir être pour gérer les éventuelles frustrations. Toujours est-il que certains ne se laisseront pas utiliser puis rouler dans la farine.Enfin,les candidats fantômes qui cherchent uniquement des promesses avant de se ranger doivent nous épargner notre encore et salive.
MOUHAMADOU BA