Témoignage de Monsieur Ibrahima SOW ancien Directeur des Systèmes d’Information de la CSS sur André Froissard

par | Jan 7, 2021 | People | 0 commentaires

Je me nomme Ibrahima Sow, ancien DSI de la CSS où j’ai servi pendant 10 ans.
Je me souviens de l’homme qui en 2006, accepta avec humilité d’occuper un petit bureau à côté du mien malgré sa fonction de secrétaire général de la compagnie. Je ne savais pas en ce moment que c’était l’occasion d’un départ du grand programme de modernisation de l’informatique de la CSS. j’ignorais encore avoir la chance de côtoyer de si près un visionnaire. Nos identités de vues étaient tellement parfaites que nous n’avons pas eu de peine à poursuivre notre projet commun dès son retour à la tête de la 
CSS en tant que DG. Il lança ainsi un des projets informatiques les plus ambitieux jamais lancés. Il y mettait les moyens humains et financiers nécessaires et surtout et c’est le plus important,  y cru et pris le pilotage du projet en charge. 
Cet homme, de par son envergure et sa personnalité,  était certainement le seul à pouvoir me faire renoncer à un projet d’installation avec ma famille au Canada accepté et validé par le gouvernementdu Canada. Il mettra en avant mon sens des responsabilités et mon devoir citoyen de rester au pays pour servir la nation en l’accompagnant dans son ambition pour la CSS. Cette requête est née de la réussite fulgurante de l’installation de L’ERP M3 en 2009. J’ai accepté ses propositions malgré l’obtention de nos cartes de résidents permanents au Canada avec un contrat de travail signé avec une compagnie d’assurance du Quebec. J’ai préféré travailler avec André et pour mon pays.
MONSIEUR FROISSARD resta fidèle à sa réputation quand ce jour de mars 2013 je lui annonçais mon intention de partir explorer d’autres expériences après avoir fini de monter la direction informatique et l’implémentation de L’ERP. les recrutements et les formations nécessaires avaient déjà été faits.
J’ai eu une belle surprise quand Andre Froissard accompagné de son  directeur des plantations de l’époque, Georges Walter, me retrouva les semaines suivantes dans le casier de SENHUILE pour m’assurer de sa disponibilité à mettre l’expérience de la CSS à ma disposition pour m’accompagner dans le développement de cette compagnie qui venait de s’installer dans le Gnith. J’y occupais les fonctions de directeur du contrôle et de l’organisation. 
Nous avons toujours gardé nos relations jusqu’à sa brusque disparition.
Je me souviens de cet homme respectueux des autres et à qui je devais loyauté. 
J’étais fier de Mr Froissard qui reconnaissait en moi la compétence, le serieux, la rigueur et surtout la liberte d’esprit qui n’hesitait pas lui faire part de mes réserves sur certaines décisions même si une fois prises, je les appliquais à la lettre.
Je suis témoins de dizaines d’actes humanitaires que Mr Froissard a posé à l’endroit de plusieurs personnes. Il était très sensible au bien-être de la famille de ses collaborateurs. Je me souviens de ce jour où je lui exposais la situation de blocage financier de 12 cadres qui avaient de la peine à finaliser un projet de construction d’un immeuble a Dakar. Il me donna rendez-vous le samedi suivant dans mon bureau et épluchant les dossiers un a un, finit par trouver la formule magique spécifique à chaque cas. En somme,il debloqua la situation. Je vous tiens ces écrits depuis un de ces appartements qu’il a contribué à construire au bonheur de nos familles.
J’ai aujourd’hui un seul regret, celui de ne savoir a qui m’adresser dans sa famille. Je trouve en Mr MIMRAN et au nouveau DG d’excellents relais qui m’aideront a digérer cette épreuve.
André Froissard, tu es tout simplement un homme bien.
Dieu reconnaitra les siens.

   Articles Similaires

Euleuk Medias Radio

Publicité