TÉMOIGNAGE DE MONSIEUR BA SUR ANDRÉ FROISSARD

0
386

Je confirme. Froissard était devenu un sénégalais.Il m’a fait l’honneur de me recevoir seul dans son bureau avec Louis Lamotte alors que j’étais le correspondant de futurs médias dans le département.On a beaucoup échangé sur la communication quand régnait un malentendu sévère entre la compagnie et les populations de Bardial.
Il étais également à l’écoute des marabouts de la commune à qui il accordait une considération particulière.L’epanouissement de l’homme était son aspiration quotidienne.