Revue de Presse : Les contentieux issus des élections et d’autres sujets politiques à la une

0
54

Les contentieux issus des élections municipales et départementales du 23 janvier dernier font partie des sujets dominants dans les quotidiens parvenus jeudi à l’APS.


La coalition Wallu, dirigée par le PDS d’Abdoulaye Wade, a annoncé une marche de protestation contre le ‘’holdup électoral’’ qu’elle accuse la majorité présidentielle d’avoir perpétré à l’encontre de ses candidats à la mairie de ville de Pikine et au conseil municipal de Pikine-Nord, selon L’info.


A Kaolack, Pape Demba Bitèye, le directeur général de la Société nationale d’électricité, a jeté l’éponge en retirant le recours qu’il a introduit auprès de la cour d’appel contre la victoire de la liste de Youssouf Bengelloune à l’élection du conseil départemental. ‘’Mieux, il a félicité le vainqueur et s’est engagé à le soutenir pour l’intérêt de Kaolack’’, lit-on dans L’info.


‘’La pilule de la défaite est si amère qu’ils ont du mal à l’avaler (…) Les mauvais perdants des élections locales sont de sortie et font feu de tout bois. Au mépris des règles les plus élémentaires de la démocratie’’, commente Le Vrai Journal. Il cite Aliou Sall, Lat Diop (Guédiawaye), Oumar Guèye (Sangalcam), Cheikh Dieng (Pikine) et Alé Lô (Taïba Ndiaye) parmi les ‘’mauvais perdants’’.


‘’Le feuilleton politico-judiciaire de la ville de Pikine est loin de (…) son épilogue (…) Wallu Sénégal et ses soutiens ne sont pas prêts à lâcher du lest’’, écrit Vox Populi, concernant la contestation menée par Cheikh Diop contre la victoire de la majorité présidentielle.


Sud Quotidien est préoccupé par l’‘’absence de politique de consolidation et de mise à jour de la Constitution du Sénégal’’. 


‘’Les nombreuses modifications apportées à ce texte par les (…) présidents Wade et Sall (…) ont provoqué une prolifération des moutures du texte fondamental de la République’’, signale le journal.


Pour les élections législatives du 31 juillet prochain, ‘’les partis et les coalitions de partis devraient user d’astuces pour avoir les résultats escomptés. Ça ira du resserrage des rangs au choix des ‘bonnes’ personnes’’, écrit WalfQuotidien.


Le parrainage des listes et la caution à payer par les candidats sont l’objet d’une concertation prévue ce jeudi entre le ministère de l’Intérieur et les leaders des partis politiques. ‘’Demander une caution et une liste de parrains restreint le nombre de listes’’, affirme un expert des élections interrogé par Bés Bi Le Jour.

Les ‘’signes d’essoufflement’’ de la Sonacos


La défaite de certains candidats de la majorité présidentielle aux élections du 23 janvier a retardé la nomination du Premier ministre, selon Tribune. 


‘’Les élections locales ont (…) déréglé le plan de Macky Sall’’, affirme le journal, selon lequel des ‘’perdants’’ figuraient sur la ‘’shortlist’’ du chef de l’Etat.


Macky Sall ne voudrait pas compter avec les candidats battus aux élections locales, laisse entendre Tribune, rappelant que le poste de Premier ministre, supprimé en 2019, a été restauré fin 2021.


‘’Devant une législature finissante, faire un remaniement ministériel ne semble pas être la meilleure manière de remobiliser les troupes’’, analyse Le Quotidien.

Le journal EnQuête décrypte les ‘’relations ambiguës’’ d’Abdoulaye Wade avec Macky Sall. ‘’Dans ses relations tumultueuses avec le PDS, Macky Sall (…) décide. Wade subit’’, analyse-t-il.


Les relations du président de la République et la jeunesse sont des plus cordiales depuis le triomphe des Lions à la Coupe d’Afrique des nations de football, le 6 février, selon le Témoin Quotidien. Elles se sont améliorées encore avec l’inauguration, sous l’égide du chef de l’Etat, du stade Abdoulaye-Wade, mardi dernier.


Selon Source A, l’enquête ouverte après l’incendie du building administratif blanchit la société chargée de la rénovation de ce bâtiment de l’Etat. ‘’Les études de trois cabinets, dont Veritas, ont estimé que Bamba Ndiaye SA a présenté des états de service irréprochables’’, note le journal.


‘’Crise scolaire : les enseignants promettent de chauffer la rue’’, titre Kritik’, annonçant une marche de protestation prévue dans les prochains jours à Dakar.


Selon L’Observateur, les élèves et les enseignants ont trois cents heures à rattraper à cause de la grève. ‘’Les élèves en classe d’examen entre angoisse, lassitude et craintes’’, ajoute-t-il.


L’As évoque la pénurie d’eau survenue à l’hôpital Matlaboul Fawzayni de la ville de Touba. Le forage qui approvisionne cet établissement de santé, l’un des plus importants du pays, est en panne depuis trois mois, selon L’As.


L’Office national de l’assainissement du Sénégal a entamé la dépollution de la baie de Hann. ‘’Jadis attrayante, la baie de Hann, longue de 14 km, est dépouillée de son apparat. Son rayonnement se conjugue au passe. Sa beauté s’est éclipsée’’, lit-on dans Le Soleil.


Le journal se souvient de ‘’la belle vie qui, naguère, se menait’’ autour de cette partie du littoral de Dakar.

La collecte de graines d’arachide menée par la Sonacos est ‘’ratée’’, selon Libération. ‘’La Sonacos montre des signes d’essoufflement’’, ajoute le journal.