Premier patrouilleur océanique destiné à la Marine nationale sénégalaise

1
68

La mise à l’eau du Walo, le premier patrouilleur océanique destiné à la Marine nationale sénégalaise, a été effectuée mardi à Concarneau (29), en présence de l’Amiral Oumar WADE, Chef d’Etat-major de la Marine du Sénégal. Cette nouvelle étape symbolise la poursuite du programme qui porte sur la fourniture de trois patrouilleurs océaniques.

La seconde unité est en cours d’armement et le flotteur du troisième est en fin d’assemblage. Pour rappel, ce contrat avait été signé en novembre 2019 par le ministère des Forces Armées du Sénégal et le groupe Piriou. Réalisé avec le soutien et l’expertise de sa filiale Kership, le programme de construction de ces trois patrouilleurs, va s’échelonner sur une durée de 44 mois, jusqu’à l’été 2024. Il prévoit également une période de soutien de plusieurs années au Sénégal.

L’OPV 58 S (Offshore Patrol Vessel) est un patrouilleur de 62 m d’une polyvalence remarquable, dédié aux missions de surveillance, d’identification et d’intervention. En complément de ses capacités de projection (embarcations commandos), il possède une capacité de dissuasion de premier rang grâce à ses systèmes d’armes de lutte anti-surface et de lutte anti-aérienne. Ces OPV seront équipés de missiles anti-navire Marte MK2/N dont la portée de plus de 30 kilomètres et la capacité tir-et-oubli permettront à la Marine sénégalaise d’assurer sa supériorité maritime. La protection immédiate des patrouilleurs sera assurée par le système Simbad-RC qui permet de déployer deux missiles Mistral, l’ensemble garantissant une excellente protection contre les missiles anti-navire, avions de combat, drones, hélicoptères et embarcations rapides telles que les FIACs. Tous ces missiles sont produits par MBDA.

Source : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/

1 COMMENTAIRE