Immersion du ministre Cheikh Oumar Hanne à Richard Toll : il promet une subvention supplémentaire de 100 millions à l’ISEP.

0
187

Le ministre de l’enseignement Supérieur, Cheikh Oumar Hanne a effectué une visite des locaux de l’Institut supérieur d’Enseignement professionnel (Isep)  de Richard Toll et dans les  industries pour familiariser leurs futurs diplômés au milieu de production. Occasion pour lui d’expliquer que cette phase de la formation est prise en charge par ces entreprises qui les accueillent en bonne collaboration avec la direction de l’ISEP. Les apprenants qu’il a rencontrés ont montré leur satisfaction. Il a eu à constater aussi que les dirigeants de ses entreprises participaient à la formation académique de ses diplômés. Tout cela, fait que le dispositif des ISEP,  est un dispositif cohérent et performant par ce que les diplômés qu’y sortent, trouvent de l’emploi dans les industries, mais aussi, ils ont des capacités de faire de l’auto emploi. « Nous avons aussi rencontré des exemples » dit-il. Ce que je viens de dire, que l’avons rencontré au niveau national mais aussi constaté  par nos partenaires à l’étranger. La banque mondiale vient de mettre à disposition du gouvernement du Sénégal 2 millions de dollars pour finaliser l’étude sur la carte des ISEP dans les 14 régions du Sénégal, informe le ministre. Il n’ajoute qu’un programme de 100 millions de dollars qui permettra toujours avec la banque mondiale de construire ces 8 ISEP. En ce moment, le Sénégal comptera 14 ISEP et pourra mettre dans le marché de l’emploi du Sénégal, 20 000 techniciens supérieurs de haut niveau chaque année, ayant une formation adéquate pour améliorer  de façon durable notre l’environnement économique et de productivité du Sénégal.

Le ministre a félicité la direction et l’encourager à continuer à travailler dans ce dispositif de partenariat du milieu de la production. « Je suis très satisfait de cette visite et nous allons aussi apporter  un soutien supplémentaire à l’ISEP » a-t-il annoncé.

Le ministre l’enseignement supérieur Cheikh Oumar Hanne a promis d’acheter quelques produits d’élevage, quelques bêtes pour la formation des étudiants et allouer comme l’année dernière, une subvention supplémentaire de cent millions à l’ISEP pour finaliser son plan de formation.