Cheikh Mouhamadou Lamine Diop Dagana (1886-1967) : l’homme de confiance et biographe de Serigne Touba

par | Août 31, 2023 | A la Une, Religion | 0 commentaires

En route vers le Magal 2023 / 1445 : Cheikh Mouhamadou Lamine Diop Da­gana fut un fin lettré qui a grandi à l’om­bre de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul. De Gaanar (Mauritanie) à Njaarèem (Diourbel), il était un des plus fidèles disciples et compagnons du Fondateur du Mouridisme. Ce qui lui confère le rôle de confident, secrétaire particulier et, par ricochet, un des bio­graphes attitrés du Cheikh.

Cheikh Mouhamadou Lamine Diop Da­gana (à ne pas confondre avec Cheikh Ahmadou Lamine Diop, plus connu sous l’appellation de Serigne Modou Lô Dagana) a vu le jour en 1886 à Dagana, dans le royaume du Walo traditionnel (actuelle région de Saint-Louis). Sa venue au monde coïncida avec la bataille de Mbeuleuké qui opposa les souverains Samba Laobé Ndiaye et Alboury Ndiaye. Il est le fils de Tafsir Ahmadou Diop, un grand ascète doublé d’un pur Soufi. Ce dernier fut un parent et ami de Cheikh Ahmadou Bamba. Il vint souvent lui rendre visite à Mbacké Baol et Borom Touba en faisait de même (il se rendait, lui aussi, à Dagana pour échanger avec le Saint homme).

Sa mère s’appelle Maam Sokhna Khayar Diop, dit encore Sokhna Hannatou (Anta) Diop Khayar qui se trouvait être la cousine de son père (Taf­sir Ahmadou Diop). Selon notre interlocuteur, Serigne Matar Tafsir Diop, petit-fils de Cheikh Mouhamadou Lamine Diop Dagana, c’est ce qui fait dire aux griots « Tafsir Khayar Dagana ».

Celui qui deviendra le 3ème Imam Ratib de la Grande Mosquée de Diourbel a été initié au Livre du Saint au « Daara » de son père, grand marabout reconnu dans vaste contrée du Walo et, même, ailleurs. Après un passage aux cotés de Mouhamadou Diène, le jeune Mouhamadou Lamine Diop alla fréquenta le « Daara » de Serigne Mamour Kébé à Niandane (il y a écrit 2 fois le Saint Coran). Après s’être abreuvé de connaissances sûres auprès de cet érudit du Fouta, il retourna chez son père où il parvint à acquérir de profondes connaissances islamiques jusqu’à écrire le Saint Coran ( 3ème fois).

Sa rencontre avec Serigne Touba en 1903

Sur la route de son second exil en 1903 pour la Mauritanie, Cheikh Ahmadou Bamba passa voir son ami, parent et frère en Islam, Tafsir Ahmadou Diop. Sentant sa mort prochaine, son hôte lui confia ses 5 fils, Serigne Cheikh Diop, Mouhamadou La­mine Diop, Mactar, Khayar et Malick. Sur place, le Cheikh écrit un petit livre d’adieu pour parler de son amitié avec lui et les grandes qualités humaines du Tafsir.

Ce dernier, lui, dédia aussi quelques vers à son honneur. Serigne Touba prit congé de son hôte. Ce dernier rendit l’âme 3 mois, après. Alors, dans sa quête effrénée du savoir, le jeune Mouhamadou Lamine (17 ans) quitta son Dagana natal pour aller à Mbaa­kol pour annoncer à son frère Serigne Cheikh Diop le décès de leur père, mais aussi puiser du savoir.

Son voyage en Mauritanie

La même année (1903), Serigne Touba écrit une lettre pour demander les héritiers de son ami Tafsir Ahmadou Diop (auparavant, il envoya une délégation pour présenter ses condoléances suite à son rappel à Dieu). Informé de cette missive, Cheikh Mouhamadou Lamine prit la route du pays des Maures. Une fois arrivé, il se mit entièrement à la disposition du Cheikh. Serigne Touba le confia aux tenants de son « daara ».

Le jeune Mouhamadou Lamine fit montre d’une vive intelligence. En 1905, il fit partie du groupe de 50 personnes qui accompagnèrent le Cheikh à Thiéyène Djolof (dans le cercle de Louga). Il se comporta en véritable disciple et resta aux petits soins de Borom Touba. En 1912, il vint à Diourbel en compagnie du Cheikh (avec 42 personnes). Là, il fut l’homme son confiance.

Secrétaire particulier de Serigne Touba

Cheikh Mouhamadou Lamine Diop Da­gana jouissait d’une grande confiance au­près de Serigne Touba. Il fut partie du cercle restreint des freys. A Diourbel, il s’occupa des Khassaïdes. Le Cheikh lui demanda de rassembler une bonne partie de ses écrits. Il fut un temps, selon son petit-fils fils Serigne Matar Diop Tafsir Ibn Tafsir Ahmadou Diop Ibn Cheikh Mouhamadou Lamine Diop Da­gana, le muezzin de la petite mosquée qui se trouvait à l’intérieur de la résidence de Se­rigne Touba à Diourbel.

Il fut aussi un fin lettré avec certaines publications dans lesquelles il raconte la vie et l’oeuvre du Cheikh, son exil, son parcours, ses premiers disciples, ses exils (cf.Irwa’u-n-Nadim ; Al Mi­naxul Miskiyyah ; Ihnaahu-I-Xadiim fi aw­raadi-I-Nadim, etc.). Cheikh Mouhamadou Lamine Diop Dagana était un poète, un écrivain de talent reconnu. Il fut aussi le 3ème Imam de la Grande Mosquée de Diourbel (il y remplaça Serigne Mbacké Kany Bousso). Il assura cette fonction jusqu’à son rappel à Dieu en 1967.

Sa disparition

Prototype du mouride accompli, Cheikh Mouhamadou Lamine Diop Dagana entretenait de bonnes relations avec la famille de Serigne Touba. Cheikh Mouhamadou Moustapha Mbacké (1èr Khalife) lui faisait beaucoup confiance en le chargeant de rassembler, après la disparition du Cheikh, ses écrits.

Cet homme qui avait aussi le privilège d’assister à la préparation de la dé­pouille du Cheikh pour inhumation, qui participait à cette cérémonie funéraire, était également en bonne entente avec les familles des autres Cheikhs. Serigne Fallou Mbacké l’aimait beaucoup et le prenait comme conseiller de premier ordre.

Cheikh Mouhamadou Lamine Diop Dagana cultivait la terre à Darou Mboss, Kaél, etc. où le produit des récoltes allait directement aux grands chantiers du Mouridisme.

Il mourut le 02 juillet 1967 à Diourbel. Son premier Khalife est Serigne Mahmoud Diop suivi de Serigne Cheikh Diop, Serigne Mourtada Diop. Son actuel Khalife est Serigne Matar Diop. Yala Nafi Yag Lool Té Wër. Amine.

Source Vox Populi

   Articles Similaires

Jour de la Korité : Le communiqué de l’Aspa

Jour de la Korité : Le communiqué de l’Aspa

La Korité devrait être fêté mercredi au Sénégal, selon les hypothèses de l’Association sénégalaise pour la promotion de l’Astronomie (Aspa). Comme à son habitude, l’Agence sénégalais pour la promotion de l’Astronomie (Aspa) a fait un communiqué de presse pour partager...

Euleuk Medias Radio

Publicité