Aliou Sall annonce la création d’un mouvement politique

0
58

L’Alliance pour la République est décidément une digne fille du Parti démocratique sénégalais. Ce n’est pas pour rien que Doudou Wade se montre très favorable à une possible retrouvaille de la grande famille de Me Wade. Après sa défaite, Aliou Sall annonce la création d’un mouvement dénommé Rencontre nationale des forces républicaines pour le travail (Renfort), samedi dernier 26 février 2022. C’est donc un mouvement au sein de l’Apr destiné à mobiliser les forces et à faire face à l’opposition.

Ce qui n’est pas sans rappeler une certaine ‘’Génération du concret’’ porté par un certain Karim Wade. La ressemblance va jusqu’au bout. La Génération du concret a été tirée des entrailles du Pds, comme ça semble être le cas entre Renfort et l’Apr. En plus, le profil reste le même : ici c’est le fils, là le frère. Les deux hommes ont en commun de ne tirer leur légitimité qu’en étant fils de… ou frère de…

En effet, ni Karim Wade, ni Aliou Sall ne sont parmi les membres fondateurs du Pds ou de l’Apr. Ils n’ont pas connu les années de braises, ils sont venus une fois la prairie du pater pour l’un, du frangin pour l’autre est suffisamment verte. Mais puisque en Afrique le pouvoir d’un homme est aussi celui de sa famille, chacun des deux a réussi à se retrouver au cœur du pouvoir.

Désormais, comme ce qui s’était passé avec la ‘’Génération du concert’’, tous les niveaux venus ainsi que ceux qui cherchent à se faire distinguer par le président Macky Sall vont se faire remarquer à côté de Aliou Sall. Et c’est ce virus qui a perdu le Pds hier qui risque de perdre l’Apr demain, pour ne pas dire aujourd’hui.

Malgré ses déboires, notamment avec le dossier du pétrole, Aliou Sall a eu peu de soutiens visibles au sein  de l’Apr. C’est aussi ce qui était arrivé avec Karim au sein du Pds. On peut avoir le pouvoir, avoir même les hommes autour de soi et être presque seul dans son monde. Rappelons cette fameuse phrase de l’ancien et dernier Premier ministre de Wade, Souleymane Ndéné Ndiaye : ‘’Je ne me rangerai jamais derrière ce gosse’’.

Une époque où Wade fils était tellement puissant qu’on le surnommait le ministre du ciel et de la terre au vue du portefeuille ministériel qu’il occupait. Cette phrase de Ndéné avait pour objectif de rappeler qu’il y avait un seul gouvernement et c’était lui le patron. Plus tard en 2013, après la chute de Wade, Pape Samba Mboup va ajouter : « Ce n’est pas parce que je suis avec Abdoulaye Wade que je deviens militant de Karim Wade ».

Défait de la mairie de Guédiawaye comme Karim l’a été de celle de Dakar, Aliou Sall cherche à se positionner davantage. Il y aura peut-être quelques personnes qui auront le courage de lui rappeler son manque de légitimité, mais la grande masse va jouer les hypocrites.

Ainsi, on dira à Aliou Sall tout le bien qu’on pense de lui et même le bien que l’on ne pense pas de lui. En attendant de lui cracher à la figure tout le mal qu’on pense de lui à la perte du pouvoir. Et ce sera la fin du mouvement Renfort comme c’est le cas actuellement de la GC.

Source :  seneweb.com